fbpx

Top 5 des bonnes pratiques de développement

programming

Chacun de nous veut être meilleur dans son domaine. Dans le développement informatique, la concurrence est rude. Dans cet article, nous allons présenter le top 5 des bonnes pratiques pour pouvoir concurrencer et se positionner parmi les meilleurs.

Bien nommer

Lors de la programmation, on aura besoin de nommer des dizaines de variables, méthodes, classes, etc..
On doit donner des noms significatifs à ces objets.

//Mauvaise nomination
int a, b, c;
//Bonne nomination
int firstValue, secondValue, totalValue;

Bien commenter son code

Un code doit être commenté. Commenter vous aidera et aidera aussi vos collègues à bien comprendre le programme que vous développez.

Commentaire
Commentez chaque étape; Pour chaque classe, ajouter une description brève ainsi que l’auteur, la date et description des dernières modifications.
Ne pas insulter l’intelligence du lecteur
if (a==5) //Si a est égal à 5
Ceci ne servira qu’à vous faire perdre du temps et distraire le lecteur sur des choses inutiles qu’il pourra déduire du code.

Tester son code

Il faut veiller à créer des tests unitaires pour chaque code développé. Ceci le rendra propre, flexible et maintenable. Il y aura moins de bugs et moins de régression lors des modifications.

Le code doit être lisible

Un code doit être lisible, une personne qui ne connait pas l’objectif du programme doit pouvoir le comprendre en le lisant. Une bonne pratique est de limiter une méthode à la taille de l’écran. Le relecteur du code ou son validateur doit pouvoir lire le contenu de la méthode sans avoir à défiler.
Il ne faut pas hésiter à découper le code, le simplifier et l’optimiser.

Utiliser un logiciel de contrôle de version (VCS)

Un logiciel de gestion de versions agit sur une arborescence de fichiers afin de conserver toutes les versions des fichiers, ainsi que les différences entre les fichiers.
Un groupe de développeurs autour d’un même développement se sert de l’outil pour stocker toute évolution du code source. Le système gère les mises à jour des sources pour chaque développeur, conserve une trace de chaque changement. Ceux-ci sont, en bonne utilisation, chaque fois accompagnés d’un commentaire. Le système travaille par fusion de copies locale et distante, et non par écrasement de la version distante par la version locale. Ainsi, deux développeurs travaillant de concert sur une même source, les changements du premier à soumettre son travail ne seront pas perdus lorsque le second, qui a donc travaillé sur une version non encore modifiée par le premier, renvoie ses modifications.

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :